Le Mans: peu de trafic lucratif pour les amis… et depuis 2 ans

Le Mans: peu de trafic lucratif pour les amis… et depuis 2 ans

Le 27 juin 2018, un homme de 32 ans vivant au Mans a été interpellé par des douaniers à Gignac (Hérault). Malgré la présence d'une voiture ouvreuse – en mode accéléré – conduite par sa mère et son beau-frère, le trentenaire ne pouvait ignorer le lancement du contrôle routier. Dans sa voiture, il y avait 220 boîtes de cigarettes et dix pots de tabac à fumer.

L'enquête ouverte a révélé l'existence d'un commerce de cigarettes entre le 1er juillet 2017 et le 31 août 2019Pour s'approvisionner en cigarettes moins chères, qui étaient ensuite vendues à la famille et aux amis, des trajets ont été effectués entre Le Mans et deux destinations: Andorre et Luxembourg

C'était un commerce très lucratif, un moyen de joindre les deux bouts et de gagner de l'argent facilement, a déclaré le procureur. Il nécessite une peine d'emprisonnement en plus des amendes douanières.

Il a été condamné par le tribunal du Mans à dix mois de prison ferme ce lundi 15 février. Son beau-frère, absent de l'audience, à six mois de bureau. Les amendes douanières s'élèvent à plus de 75 000 euros d'amendes.

Découvrez aussi notre article sur la machine pour faire soi même les cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com

  • Motorsport Academy Le Mans 2 tours à bord d'une Tesla Model 3 Performance 100% électrique avec Motorsport Academy Le Mans
    Échappée sportive à bord d’u bolide Tesla pour les amateurs de vitesse, en famille ou entre amis