Marché parallèle du tabac: 1200 comptes vendant du tabac illégal sur Facebook et Snapchat (Le Figaro)

Le tabac sur Internet: le feu vert de l'Assemblée pour donner plus de ressources à la douane

C'est l'un des effets secondaires de la crise sanitaire: les réseaux sociaux permettent de vendre et d'obtenir du tabac illégal sans aller nulle part … rapporte le journaliste de Figaro, Karen Lentschner, dans une deuxième partie de son article sur le marché du tabac (voir 17 février) que nous résumons ci-dessous.

Les sites Web et les marchés ont été facilement repérés " Expliquer Didier Douilly, un vieux policier spécialisé en cybercriminalité, qui conseille diverses sociétés de tabac. De plus, à moins d'être beaucoup référé, il est devenu compliqué et coûteux pour les vendeurs d'atteindre un public assez large. Ils sont donc passés aux réseaux sociaux, et ce phénomène s'est accéléré l'année dernière.

L'augmentation des prix des deux dernières années y a également contribué. Pour chaque augmentation de prix de 50 centimes du forfait, il y a 50 à 120 vendeurs supplémentaires “ L'expert note.

Les vendeurs se sont principalement invités Facebook et plus loin Se casser, plus populaire auprès des jeunes. Ils infiltrent des groupes d'amis ciblant souvent les bonnes affaires ou le troc, dont certains comptent jusqu'à 50 000 membres. En quelques clics, si leur message a été transféré ou s'ils rejoignent plusieurs groupes, ils peuvent atteindre rapidement 2 millions de personnes »Note Didier Douilly.

Utiliser des «histoires» éphémères sur Snap peut les faire passer inaperçues. Ils mettent souvent l'accent sur leurs lieux de voyage. Depuis quatre mois, la place de marché Facebook est également devenue un canal de vente.

Au total, ces deux réseaux ont dédié environ 1 200 comptes à la vente de cigarettes illégales résultant de la contrebande et surtout de la contrefaçon. Les volumes proposés sont en constante augmentation, rarement inférieurs à une ou deux cartouches. Cela leur permet de proposer de meilleurs prix (environ 30 euros chacun).

Promotions, livraison à domicile, points de collecte … Les trafiquants utilisent les recettes de la distribution classique. Ils sont même venus au Black Friday.

Si l'offre est faite via les réseaux sociaux, la transaction se fera "en personne". L'étendue d'Internet nécessite la coopération de la police et des douanes, mais beaucoup passent à travers les échappatoires »Note Didier Douilly.

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarette

Source : www.lemondedutabac.com

  • Le Gastro Le Bistrot De sa Vie Menu gastronomique "Retour du marché" en 4 services, pour 2 convives au Gastro Le Bistrot De sa Vie
    Une escale culinaire raffinée dans un cadre élégant et accueillant, à Valbonne