Mégots de cigarettes : à Grenoble, plusieurs villes discutent pragmatiquement de leur collaboration avec Alcome

Mégots de cigarettes : à Grenoble, plusieurs villes discutent pragmatiquement de leur collaboration avec Alcome

Six mois après la signature d’une convention d’engagement avec Alcome, la ville de Grenoble a reçu le 15 novembre les délégations de quatre autres communes pilotes : Rouen (9 juin), Châlons-en-Champagne, La Ferté-sous-Jouarre (voir 7 juillet) et Megève (voir 30 juillet) – pour la lutte contre les mégots dans l’espace public, en collaboration avec l’éco-organisme.

L’occasion de premiers échanges et retours d’expérience, pour voir ce qui marche et ce qui ne marche pas au niveau municipal. Équilibrer à travers Place Gré’net.

•• Les différents participants ont visité les différents “point chaud” identifié par la ville de Grenoble. Et où plusieurs expérimentations ont été mises en place depuis mai pour tenter d’en réduire le nombre. De plus ou moins de succès, selon la situation.

Quai Perrière, où les marches surplombent l’Isère et s’avèrent être un rendez-vous festif prisé des jeunes, l’adjoint à l’espace public de Grenoble, Gilles Namur, ne peut que conclure que le cendrier mis à disposition est inefficace.

Quelques dizaines de mètres plus loin, d’autres expériences donnent satisfaction. Notamment place de la Cymaise. ” Un seul cendrier a changé la donne », précise Gilles Namen. Pour l’élu, la raison pourrait être simplement la différence de population, entre une clientèle de restaurants sur la place et des groupes de jeunes souvent alcoolisés sur les quais.

•• Pour l’instant, les communes pilotes collaborent avec Alcome actions de sensibilisation et de communication. Une campagne devrait également voir le jour prochainement à Grenoble.

Par ailleurs, l’un des premiers enseignements que Gilles Namur tire de la rencontre est qu’il vaut mieux laisser à chaque commune sa liberté d’approche et de ton, plutôt qu’une communication nationale rejetée dans chaque ville. ” Nous croyons que nous ne sommes qu’au début », précise Gilles Namen.

•• De nouvel équipement devraient en effet faire leur apparition, après un retard de livraison, et de nouvelles stratégies devraient être mises en place, notamment sur le site de la gare. Tout pour une première évaluation au printemps 2023, date présumée d’une nouvelle rencontre entre les différentes villes pilotes.

Découvrez aussi notre article sur la tubeuse électrique

Source : www.lemondedutabac.com

  • Windrose Boîte à bijoux avec tiroirs Wood - Marron
      Les coffrets à bijoux de la série Wood séduisent par leur extravagance et leur élégance combinées : En bas, placage en chêne véritable, en haut, cuir de vachette filigrané. Disponibles en deux couleurs et plusieurs variantes, les amateurs de bijoux trouveront le rangement id&ea...