Mégots : la génération sans tabac ne veut pas que les bureaux de tabac distribuent des cendriers

Mégots : la génération sans tabac ne veut pas que les bureaux de tabac distribuent des cendriers

Le décret du 5 février fixant le cahier des charges de l’éco-organisme a été abrogé par le Conseil d’État… mais les professionnels du tabac ne vont pas désarmer pour autant Ainsi débute une communication de Génération sans Tabac sur la récente décision du Conseil d’Etat – suite à une erreur dans la procédure d’homologation qui ne remet pas en cause le fonctionnement d’Alcome (voir 5 août et 5 septembre) – dont nous reproduisons des extraits.

L’association reprend des arguments qu’elle a déjà utilisés contre le “greenwashing” des cigarettiers (voir 5 juin), mais ajoute un point d’interrogation sur la distribution de cendriers par les buralistes.

L’ordre de collecte des mégots de cigarettes pour l’éco-organisme Alcome avait semé l’incompréhension des acteurs de la lutte contre le tabac.

•• En effet, Alcome est un éco-organisme composé exclusivement de représentants de la filière tabac : ce qui est contraire à l’article 5.3 de la Convention-cadre pour la lutte antitabac (CCLAT), ratifiée par la France en 2004 et également contraire au code de la santé publique qui interdit toute forme de coopération avec cette industrie. Toute ingérence de l’industrie du tabac dans l’ordre public est donc interdite. L’éco-organisme qui collecte les mégots aurait donc dû être indépendant de cette industrie et les contributions des acteurs du tabac n’auraient dû être que financières, comme le rappellent l’Alliance contre le tabac et ses membres (…)

•• La Confédération des bureaux de tabac a conclu le 30 août un partenariat avec la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) et l’Entente Valabre, sur le thème de la prévention des incendies de forêt. Elle propose des affiches pour sensibiliser le public aux buralistes, ainsi que des affiches incitant au recrutement de sapeurs-pompiers volontaires (voir 1er septembre).

Cependant, en tant que revendeurs et fabricants de tabac (…), les buralistes devraient être exclus de ce type d’activité, tout comme les autres fabricants de tabac.

Par ailleurs, la distribution de cendriers de poche aux fumeurs et l’installation de cendriers dans les voitures contribuent à la normalisation du tabac et s’inscrivent dans la stratégie globale des cigarettiers qui vise à responsabiliser les fumeurs. Il existe d’autres options pour lutter contre les incendies, comme l’interdiction de fumer dans les véhicules.

Découvrez aussi notre article sur la tubeuse électrique

Source : www.lemondedutabac.com

  • Avap Double Mangue Devil Ice Squiz By Avap 50ml 00mg (sans nicotine ni tabac)
    La gamme Devil SQUIZ ICE ce sont des fruits plus vrais que nature ! Double Mangue ICE : On en redemangue, dans sa version ICE (plus fraîche et une peu plus sucré). Dosage PG/VG : 50/50 Comment ajouter de la nicotine à mon e-liquide 50ml ? Un e-liquide au format 50 ml ne contient pas de nicotine mais il est tout à fait possible d'en ajouter en utilisant des boosters. En principe, les flacons sont remplis à hauteur de 50 ml mais peuvent en réalité contenir 60 ou 70 ml de liquide. Vous pourrez donc ajouter 1 booster de nicotine pour obtenir un dosage total de 3 mg environ ou 2 boosters pour du 6 mg . environ. Il est conseillé de ne pas ajouter plus de deux boosters dans un e-liquide 50 ml car au-delà, les saveurs seront diluées et le liquide perdra de sa puissance aromatique. Pour ajouter de la nicotine à votre e-liquide, il suffit donc d'ouvrir la fiole et de retirer le bec verseur pour y verser le ou les boosters. Refermez le tout et mélangez bien afin que les molécules se répartissent de façon homogène. L'ajout de nicotine reste finalement la forme la plus simple du DIY mais en cas de doute sur le nombre de boosters à ajouter, notre calculateur est là pour vous aider.