Menthol: quatre fabricants soupçonnés de contourner l'interdiction (Le Parisien)

Menthol: quatre fabricants soupçonnés de contourner l'interdiction (Le Parisien)

Selon la Direction générale de la santé (DGS), quatre fabricants de tabac continuent de contourner la législation sur le menthol, même s'ils sont interdits à la vente depuis le 20 mai 2020. Soupçon contesté par les producteurs concernés.

Cela fait valoir un article de Vincent Vérier, mis en ligne par Le parisien hier soir. Nous allons le prendre pour ce qu'il est, ci-dessous.

" La guerre de la cigarette au menthol devient européenne. Démarrées en France, les enquêtes menées par la direction générale de la santé (DGS) sur la vente de ces produits, interdits depuis le 20 mai 2020, se poursuivront dans 27 États membres confrontés au même contournement de la loi.

Selon les informations du Parisien, la recherche française a déjà identifié plus de 300 produits suspectés de contenir des arômes interdits. Si la plupart des fabricants ont pris l'initiative de retirer leurs paquets de cigarettes controversés après l'intervention de la DGS, quelques-uns continuent de les commercialiser. Finalement, l'agence a identifié quatre compagnies de tabac qui vendraient un total de 100 produits illégaux.

•• Qui sont-ils ? "Cette procédure, qui implique une procédure contradictoire, est en cours, ce qui rend impossible à l'heure actuelle de fournir des détails précis sur les produits et les fabricants concernés", a indiqué la DGS par courrier électronique.

Ce dernier pourra désormais s'appuyer sur les enquêtes européennes et notamment sur son comité consultatif d'experts indépendants. Ces personnes qualifiées sont responsables de la qualification des saveurs contenues dans les produits soumis à l'analyse.

•• Une expertise décisive. Car si la loi interdit la référence aux produits du tabac au goût "distinctif", le n'interdit pas chimiquement la présence de menthol. Cependant, ces fabricants de tabac contestent que leurs saveurs dans leurs produits soient "caractéristiques" de ces textes.

Quoi qu'il en soit, cette affaire inquiète les fabricants. Il faut dire qu'avant leur interdiction, ces cigarettes mentholées représentaient 8% des ventes de tabac en France. Et aujourd'hui, ces nouveaux produits en forme de pièces atteignent déjà 3,7% du marché, dit-il. British American Tobacco, numéro deux mondial du tabac. Il s’agit d’une concurrence déloyale »( voir 21 août 2020).

BAT, propriétaire de marques telles que Lucky Strike et Dunhill, affirme que l'un de ses principaux concurrents, Japan Tobacco International, a déjà réalisé un chiffre d'affaires de 424 millions d'euros en France grâce à ces nouveaux produits. «Nous étions le leader du marché des cigarettes mentholées, nous avons respecté les règles et voici le résultat», déclare British American Tobacco. Des mesures provisoires doivent être prises. La procédure européenne prendra du temps. "

•• Si le poids financier de cette problématique de saveur est important, les enjeux sont avant tout d'ordre médical.

Cette interdiction des cigarettes mentholées et plus généralement des cigarettes aux "saveurs caractéristiques" a été adoptée par l'Union européenne et introduite dans les États membres pour protéger les Européens du tabac, en particulier les plus jeunes. «Certaines saveurs, notamment le menthol, servent à faciliter la mise en route de la consommation de tabac en cachant le goût naturellement dur du tabac», a rappelé la DGS. Ils peuvent également avoir un impact sur les habitudes de consommation. "…

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com

  • NEURANTER ROSEAUX GOUGE HAUTBOIS FORCE MOYENNE à l'unité
    L'entreprise NEURANTER fabrique des roseaux et des anches depuis trois générations. Cette famille de fabricant est composée de Musiciens Parisiens, ce qui lui permet de suivre de très près l'évolution du monde musical et notamment celui des anches.Tous les modèles d'anches créés dans les ateliers N