Nouveau démantèlement d'un important réseau de contrebande de tabac au profit de la gendarmerie

Nouveau démantèlement d'un important réseau de contrebande de tabac au profit de la gendarmerie

Et deux …

Après l'annonce ce matin, concernant un important réseau de gendarmerie (voir ce jour), on apprend que dans notre pays également un deuxième grand réseau de contrebande de cigarettes vient d'être démantelé et que 12 personnes ont été arrêtées après des mois d'enquête sous l'autorité de la JIRS (Juridiction Interrégionale Spécialisée) de Bordeaux.

C'est ce que leAFP l'enregistrement d'un communiqué de presse de la gendarmerie nationale.

Lors de l'enquête menée dans la région de Paris, Brive, Angers, Nancy et Lyon, le volume " de contrebande et cigarettes contrefaites vendues en France est estimé par les membres de ce réseau à plus de 25,5 tonnes pour une valeur de marché domestique de plus de 8,5 millions d'euros

L'opération, lancée le 6 avril, a permis " le démantèlement de ce gang organisé et la saisie de 1780 cartons de contrebande, 34 616 euros et deux véhicules d'une valeur de 94 000 euros », Indique le communiqué de presse.

Sinon, " plus de 15000 autres cartouches de marque Marlboro d'une valeur domestique de plus de 1,5 million d'euros et plus de 1,3 million de droits et taxes éludés ont été saisis dans un entrepôt de la région parisienne

Six personnes ont été accusées de complot criminel, d'importation et de contrebande et d'un gang organisé de produits du tabac.

Cinq ont fait l'objet d'une ordonnance de caution et un autre a été placé sous contrôle judiciaire, selon la même source.

L'affaire a commencé après le saisie de paquets de cigarettes réalisée par la douane régionale de Poitiers: au total 2,5 tonnes de colis ont été livrées entre Décembre 2018 et août 2019 pour les membres de la communauté arménienne liés aux membres de la communauté ukrainienne.

Le 27 avril 2020, une enquête judiciaire a été ouverte sur le JIRS de Bordeaux, qui avait confié les investigations aux services d'enquête financière, en lien avec les services de gendarmerie de Limoges et Corrèze.

Finalement, leAFP rappelle que la gendarmerie des Pays de Loire a annoncé lundi quatre chefs d'accusation après avoir démantelé un réseau de trafiquants soupçonnés d'importer 75 tonnes de contrebande et de les distribuer à des «grossistes locaux».

Découvrez aussi notre article sur la tubeuse électrique

Source : www.lemondedutabac.com