Observatoire du commerce: "Ne touchez pas à ma fenêtre"

Observatoire du commerce: "Ne touchez pas à ma fenêtre"

C'est le cri sincère d'un collectif de commerçants nouvellement créé. Le but: dénoncer l'article 7 du projet de loi faisant suite à la convention citoyenne sur le climat.

Cela introduit la possibilité pour les maires de soumettre les publicités numériques installées dans les vitrines aux mêmes règles que les affichages extérieurs, rapporte Le. Figaro.

Selon ce collectif d'une dizaine de fédérations de commerçants indépendants, cela entraînerait des milliers de demandes d'autorisation par an et un prélèvement parafiscal de 150 à 200 millions d'euros

Le choix d'appliquer ou non la mesure restera certainement dans la bonne volonté des maires, mais le collectif dénonce une atteinte à la liberté de commerce et au droit de propriété. Cette loi augmenterait les contraintes administratives et financières alors que les effets de la crise sanitaire se font encore sentir.

Nos vitres ont été brisées en 2019 par les gilets jaunes, fermées en 2020 par le Covid "Plaidez un porte-parole," nous voulons les empêcher d'être censurés

Ces associations, y compris Confédération des commerçants français et leAlliance commerciale, recherchent des députés pour les aider à repousser la menace dans leurs fenêtres.

Si rien ne change, des pétitions et des campagnes d'affichage pourraient suivre dans les semaines à venir … A suivre.

Source : www.lemondedutabac.com

  • Bemywall Tableau métal âne 32x45
    Bienvenue dans l'univers BEMYWALL Art&Déco !Artistes, photographes et graphistes du monde entier collaborent avec notre atelier, pour élaborer cette collection originale. Après plusieurs mois d'étude avec nos partenaires, nous vous proposons aujourd'hui des tableaux en métal utilisant un système