Occitanie : “trafic majoritairement local transportant des dizaines voire des centaines de cartouches” (Douane Montpellier)

Occitanie : "trafic majoritairement local transportant des dizaines voire des centaines de cartouches" (Douane Montpellier)

Une mission parlementaire (voir 27 décembre 2021) montre que les consommateurs se tournent de plus en plus vers la contrebande : sur 100 cigarettes vendues en 2021, 39 proviendront du commerce illégal, dont 20 contrefaçons contre 1 en 2017. Cette tendance a été largement accélérée par la crise sanitaire. Et l’Occitanie ? Repas gratuit exploré le sujet.

Au Direction Régionale de Douane de Montpellierchouchou Lionel Kaltenbach, pour 2021, sur Augmentation de 23 % des résultats de trafic produits du tabac en Occitanie, contrebande et contrefaçon confondues, par rapport à 2020 et 2019.

Comme le achats transfrontaliers diminué pendant l’incarcération, les saisies de colis avec des marques fiscales espagnoles ou andorranes persistent aujourd’hui majoritaire en Occitanie en raison de sa proximité avec la frontière. † La plupart de nos immatriculations ont lieu sur les grands axes routiers (notamment l’A9) et dans les aéroports (Montpellier, Nîmes-Garons). Il s’agit principalement de trafics locaux transportant des dizaines voire des centaines de cartouches “, explique-t-il dans quotidien régional

Ce tabac est ensuite distribué dans tout le pays, notamment dans les grandes villes. Lionel Kaltenbahc rappelle la fermeture de deux supermarchés de nuit à Montpellier après l’intervention des services douaniers (voir 7 décembre 2021 et 8 mars 2022).

Notre priorité est de lutter contre tout commerce de marchandises, surtout s’il présente un risque pour la santé publique, comme c’est le cas avec la contrefaçon de tabac. “, indique le sous-directeur des douanes de Montpellier

Voir aussi notre article sur les tubes pour faire les cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com