Opinion publique : les deux tiers des fumeurs ont déjà acheté des cigarettes en dehors du réseau des buralistes (enquête IFOP)

Nantes : "pour 5 euros ça n'a pas de sens" (une enquête de Ouest France sur la contrebande de tabac)

La hausse des taxes est généralement perçue par les Français comme peu efficace pour inciter les fumeurs à arrêter : c’est ce que confirme une enquête IFOP (voir 31 mai, 6 et 7 juin).

• 39% des Français pensent qu’une hausse des taxes pousse particulièrement les fumeurs faire le plein de cigarettes sur le marché parallèle du tabac

26% des Français estiment qu’une hausse des taxes incite les fumeurs à réduire leur budget pour d’autres achats.

19% des Français pensent qu’une hausse des taxes incite les fumeurs à réduire leur consommation.

10% des Français pensent qu’une hausse des taxes incite les fumeurs à arrêter.

L’augmentation des taxes est considérée comme la raison principale du développement du marché parallèle par 59% des Français (et 61% des fumeurs)

• 32% des Français ont déjà consommé (au moins une fois) des cigarettes achetées en dehors du réseau des buralistes traditionnels. Cela s’applique également aux deux tiers des fumeurs. Et un tiers de fumeurs réguliers.

Enquête IFOP réalisée pour Philip Morris France auprès d’un échantillon représentatif de la population française de plus de 18 ans composé de 1007 individus, les 11 et 12 mai.

Source : www.lemondedutabac.com