Perpignan: enquête policière patiente pour 458 boîtes de cigarettes

Perpignan: enquête policière patiente pour 458 boîtes de cigarettes

Le 27 juillet, un randonneur a remarqué que cinq voitures s'arrêtaient non loin d'une carrière de la ville d'Estagel (à 25 kilomètres de Perpignan). Il est intrigué par plusieurs échanges suspects entre les passagers et alerte la police.

Au moment où la police est arrivée, toutes ces petites personnes avaient bien sûr disparu dans la nature. Mais dans une Audi A4 – garée, sans trace de passagers, à neuf kilomètres de là – 458 boîtes de cigarettes de contrebande sont trouvés.

Les Peugeot et Renault voisines font également l'objet d'une enquête. Un tracé papillaire a été effectué sur chaque véhicule, mais cela n'a pas permis l'identification.

Cependant, un jeune Algérien a été arrêté en situation irrégulière début avril, rapporte L'indépendant … Vous voyez, ses empreintes correspondent à celles des Audi et Peugeot. Sur le téléphone de l'immigrant clandestin, des photos le montrent en train de poser à côté des véhicules suspects. De plus, à l'époque des faits, son appareil était accroché à proximité de la carrière.

Cependant, le suspect insiste pour tout nier complètement. Il "fait des affaires", payant illégalement, parfois avec l'aide de ces voitures. Mais cela n'a rien à voir avec le commerce du tabac.

Un déni de l'évidence qui a le pouvoir d'ennuyer le procureur du tribunal correctionnel de Perpignan, où il comparaît aussitôt. Elle appelle bruyamment à 12 mois de prison.

Le tribunal l'a condamné à Fermé pendant 9 mois pour contrebandeL'interdiction de territoire française a duré trois ans.

Découvrez aussi notre article sur la machine à tuber électrique

Source : www.lemondedutabac.com