Plans cancer: "Incompréhensions et inquiétudes sur une occasion manquée" (France Vapotage)

Journée mondiale sans tabac: France Vapotage publie deux études non publiées

En réponse aux annonces du Plan européen de lutte contre le cancer (voir 4 février) et de la stratégie à 10 ans de lutte contre le cancer en France 2021-2031 (voir 4 février), France Vapotage (voir 17 novembre et 30 octobre) vient de publier a publié un communiqué de presse que nous retirons intégralement.

Avec un argument aussi strict que précis.

«Les entreprises et fabricants de produits de vapotage ont pris acte des annonces liées au futur plan européen de lutte contre le cancer et à la stratégie à 10 ans de lutte contre le cancer en France 2021-2031. La Commission européenne et le gouvernement font à juste titre de la lutte contre le tabagisme une priorité dans la prévention du cancer. En cas de malentendu, cependant, les autorités dans les deux cas ne profitent pas de l'opportunité historique que représente le vapotage dans la lutte contre le tabagisme et n'innovent pas dans la lutte contre le tabagisme ou les leviers utilisés.

•• Le vapotage, allié de la lutte contre le tabac

Aujourd'hui, il existe un consensus scientifique sur les faits suivants:

• Les cigarettes électroniques sont l'outil le plus utilisé par les fumeurs pour diminuer ou arrêter leur consommation de tabac;

• Les cigarettes électroniques sont l'outil le plus efficace arrêter de fumer avant Les produits de remplacement de la nicotine remboursés comme auparavant seront remboursés;

• Selon l'état des connaissances scientifiques Vapoter est sans aucun doute moins risqué que fumer : La vapeur dégagée par la cigarette électronique contient 95% des substances moins nocif que la fumée des cigarettes de tabac;

• La vapeur est une pratique pour les fumeurs adultes : Les consommateurs sont presque tous d'anciens fumeurs ou fumeurs soucieux d'arrêter de fumer. La vente de produits de vapotage est également strictement interdite aux mineurs.

•• ••. Le vapotage, largement absent des politiques de santé publique

Les annonces françaises de ce matin visent un coupable (le tabac), se fixent un objectif (une première génération sans tabac en 2030) … mais ne dites pas un mot d'une solution éprouvée: le vapotage.

Pire encore, les annonces d'hier de la Commission européenne semblent refléter une volonté de traiter les produits du tabac et du vapotage sur un pied d'égalité un mélange complètement insensé entre un problème et une solution. Un malentendu total.

Les recommandations européennes sont donc de traiter de manière égale le tabac et les produits à vapeur, également appelés "produits similaires" ou "nouveaux produits du tabac" (bien qu'ils n'en contiennent pas!). ::

• Comme pour le tabac, il faut envisager Contrôle et overdrive vapingau risque de décourager les fumeurs à la recherche d'une solution, de provoquer la faillite de nombreuses entreprises manufacturières ou de distribution et de renverser un secteur dynamique mais jeune;

• Comme pour le tabac, il faut envisager des restrictions encore plus drastiques sur la communicationalors que la réglementation actuelle restreint déjà considérablement la capacité d'éduquer les fumeurs sur la solution de vapotage;

• Comme pour le tabac, il faut envisager Limiter les saveursAvoir accès à une grande variété de saveurs pour la vapeur est un facteur de réussite pour l'arrêt durable de la consommation de tabac.

•• Un risque sanitaire et économique

Les conséquences potentielles de ces premières annonces, si elles sont confirmées, sont connues. Les mêmes résultats ont été observés en Italie, en Espagne et au Portugal après la mise en œuvre de la politique anti-vapotage:

• • une catastrophe de santé publique : forte augmentation de la prévalence du tabagisme, de la consommation de e-liquides non réglementés et strictement contrôlés ou encore de mélanges de substances inappropriées.

• • une catastrophe économique : Destruction de l'industrie du vapotage, développement du commerce illégal (marché noir) et donc des recettes fiscales bien en deçà des objectifs fixés,

•• France Vapotage met en garde les autorités sur le risque important que ces annonces représentent pour les fumeurs à la recherche d'une solution, pour les plus de 3 millions de vapoteurs en France et pour les entreprises de notre secteur.

La France est le premier marché de l'Union européenne, elle représente plus de 15 000 emplois, elle contribue à la vitalité des régions (entreprises manufacturières et magasins) et nos consommateurs préfèrent 70% des produits fabriqués en France.

France Vapotage demande:

• • lLes produits de vapotage et donc leurs réglementations sont clairement décorrélés de ces Le tabac;

• • que la voix des consommateurs et des opérateurs économiques qui s'est pourtant exprimée enfin être entendu dans le cadre de la consultation européenne. C'est précisément le succès des plans anticancéreux annoncés.

Source : www.lemondedutabac.com

  • "France Sauna" "Sauna infrarouge SPECTRA"
    "SAUNA SPECTRA : Quartz + Magnésium Sauna Spectra : La nouvelle Génération Le sauna Spectra est un sauna infrarouge proposant deux modes de fonctionnement grâce à une technologie unique Dual Healthy. Variez les plaisirs en utilisant à tour de rôle le système magnésium et le Full Spectrum quartz. Équipements