Protoxyde d'azote: interdiction de vente aux mineurs… amende de 15 000 euros

Protoxyde d'azote: également interdit chez les buralistes

Le projet de loi visant à lutter contre l'abus, notamment chez les jeunes, du gaz hilarant – un gaz dit "hilarant" – a été adopté à l'unanimité en deuxième lecture par le Sénat le mardi 25 mai, à la suite d'un vote également à l'unanimité par la Réunion nationale. (voir 26 mars).

Le secrétaire d'État à l'Enfance et à la Famille, Adrien Taquet, s'est félicité de cette adoption " avec un message fort de prévention et de protection des mineurs ".

•• A l'origine de ce texte, la sénatrice Valérie Létard (Union centriste) a souligné l'urgence d'une législation contre un phénomène qui ne cesse de croître chez les jeunes et "qui s'est encore accru lors de l'accouchement".

Le texte prévoit une amende de 15 000 euros "pour avoir amené un mineur à abuser d'un produit de consommation afin d'obtenir des effets psychoactifs".

Plus précisément, elle se concentre sur le protoxyde d'azote, gaz à usage médical, mais que l'on peut également trouver sur le marché et sur internet sous forme de cartouches ou de bonbonnes, par exemple pour les siphons de chantilly. Elle interdit ainsi "la vente ou l'offre à un mineur de gaz hilarant, quel que soit l'emballage".

•• Les sites e-commerce, quant à eux, doivent préciser l'interdiction de la vente de ce produit aux mineurs. D'autres dispositions visent à interdire la vente à toute personne, mineure ou non, de ce gaz aux États-Unis magasins de boissons et de tabac.

Découvrez aussi notre article sur la machine pour faire soi même les cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com

  • PELI Valise d'extérieur 1450 1450-000-110E 15 l noir W854441 - Peli
    Outillage Matériel et aménagement de l'atelier Malette de rangement PELI, enquête Avec valve d'équilibrage automatique Étanche (IP67) Intérieur à cellules ouvertes avec parois solides Avec inserts en mousse description Idéale aussi bien pour le camping, un tour en bateau ou pour vos expéditions