Quartiers de vente ambulante : “le quotidien vire au cauchemar pour les riverains”

Quartiers de vente ambulante : "le quotidien vire au cauchemar pour les riverains"

Après nos récentes informations sur l’agacement des habitants et commerçants des quartiers où surgit une activité de braderie quotidienne rue du Tabac (voir 25 juillet), nous revenons sur le témoignage qui a été donné – lors de la présentation du dernier rapport de KPMG sur la marché parallèle du tabac (voir le 27 juin) – par Loïc Guézo, président de l’association « Demain la Chapelle » dans les 10e et 18e arrondissements de Paris, au cœur de l’unique Quartier de Reconquête Républicaine (QRR) parisien.

Entre la pression des dealers et les dégradations du mobilier urbain, voire des halls d’immeubles pour y installer leurs abris, le quotidien vire au cauchemar pour les habitants des zones de deal victimes du phénomène.

La récente amende de 135 € pour les acheteurs de cigarettes contrefaites s’étant révélée insuffisante, le démantèlement des sources d’approvisionnement, en dehors des réseaux locaux de distribution, doit être une véritable priorité afin d’assécher durablement les réseaux.

Si la lutte contre les points de deal est essentielle, elle ne peut se limiter au seul travail de la police de la voie publique. »

Source : www.lemondedutabac.com