Rapport Vapotage / SCHEER: "Ignorance of Scientific Data" (IEVA)

Royaume-Uni: une nouvelle enquête sérieuse en faveur du vapotage (1)

"" La Commission européenne a raté l'occasion de renforcer son plan de lutte contre le cancer et de reconnaître l'importance du vapotage dans la réduction des maladies liées au tabagisme chez les Européens »Annonce un communiqué de presse de l'IEVA (Independent European Vape Alliance) sur la publication du rapport SCHEER (voir 1er mai 2021 et 2 novembre 2020) commandé par la Commission européenne et traitant de la prochaine directive sur les cigarettes électroniques sur les produits du tabac (TPD / voir 11 mai 2020).

Nous répétons ce communiqué de presse.

Ce rapport du comité scientifique de la santé, de l'environnement et des risques émergents (SCHEER) ne compare pas les risques liés à l'utilisation de la cigarette électronique avec ceux liés au tabagisme. Une telle omission rend le rapport de peu d’utilité pour les décideurs. Une évaluation de l'impact des cigarettes électroniques sur la santé publique en Europe doit être basée sur ces éléments.

•• Des recherches scientifiques, indépendantes et financées par des fonds publics, ont montré sans aucun doute que l'usage de la cigarette électronique est bien moins nocif que le tabagisme.

Une grande partie de la communauté scientifique a déjà considéré la méthodologie SCHEER de manière très critiqueEn particulier, certains chercheurs ont contesté une version préliminaire du rapport. Le comité SCHEER a décidé de ne pas adapter son approche en dépit de lacunes considérables et de nombreuses critiques.

•• Dustin Dahlmann, président de l'IEVA, déclare à cette occasion: " Le comité SCHEER n'a pas présenté la science du vapotage de manière complète et équilibrée. Le résultat est un rapport qui n'est guère plus qu'une série de prétendues allégations non fondées.

"" Une autre façon d'éduquer les fumeurs à passer à des alternatives moins nocives a été manquée, et ce fait à lui seul a de graves implications pour la santé publique. Nous exhortons les décideurs politiques à Bruxelles à inclure la réduction des risques dans leur stratégie globale. ""

•• Dans le même communiqué de presse, l'Independent European Vape Alliance (IEVA) se présente comme la seule association européenne L'objectif est de rassembler les associations nationales, les entreprises, les fabricants et les grossistes du secteur du vapotage et de leur offrir une représentation responsable au niveau européen.

Le principe de base de l'IEVA est de contribuer à la réduction des risques et à la santé publique. Les cigarettes électroniques ont un impact positif significatif et devraient être reconnues comme un outil de réduction des risques puisque le vapotage ne fume pas.

Source : www.lemondedutabac.com