Sarthe : “très clair, le commerce du tabac se développe” (Douanes)

Sarthe : "très clair, le commerce du tabac se développe" (Douanes)

Et très clairement la presse locale et régionale s’inquiète du phénomène. Par exemple, ce rapport de France Bleu Mainediffusé le 29 juillet.

Avec un démarrage qui résout le problème : La contrebande de cigarettes contrefaites explose dans la Sarthe depuis maintenant deux ans. La préfecture estime qu’une cigarette sur cinq provient du marché parallèle. »

Le directeur régional des douanes, Michel Marin, veille à la précision statistique : 300 kilos de tabac saisis depuis le début de l’année contre 120 kilos pour toute l’année dernière. Un équilibre qui se nourrit de trois sources : les ventes clandestines dans des établissements qui ne sont pas des buralistes ; vente de rue; le transit de tabac illégal sur les grands axes routiers.

Au nom des 261 buralistes de la Sarthe, Florence Proust (Président de la Fédération Départementale et Administrateur de la Confédération) revient sur les conditions du développement du marché parallèle : c’est la situation économique de beaucoup qui rend plus attractif un pack de 5 euros dans la rue…

Le rapport se conclut par une estimation des pertes fiscales au niveau national (3 milliards d’euros) et le rappel de la signature d’un Accord de sécurité entre la préfecture, la douane, la gendarmerie et la police nationale pour mieux coordonner la lutte contre le trafic de tabac (voir 13 juillet 2022).

Voir aussi 26 août, 12 octobre 2021.

Découvrez aussi notre article sur la tubeuse électrique

Source : www.lemondedutabac.com