Seine-et-Marne : quand les petits trafiquants de drogue utilisent aussi des cigarettes de contrebande

Seine-et-Marne : quand les petits trafiquants de drogue utilisent aussi des cigarettes de contrebande

Le sud de la Seine-et-Marne abrite également l’important trafic de tabac (voir 6 juillet et 9 mai). Des policiers du commissariat de Montereau-Fault-Yonne (à 40 kilomètres de Provins) viennent de saisir un record de cigarettes de contrebande : 2.159 cartouches, rapporte le parisien

Tout a commencé mi-juin par une simple perquisition au domicile d’un habitant de Montereau, dans la ville haute.

Sur place, 50 grammes de cocaïne, une balance, des sacs d’emballage, un livre de comptes et deux téléphones portables sont retrouvés. Celles-ci sont directement exploitées par les détectives de la brigade anti-stupéfiants. Ils identifient rapidement un trafic à Vernou-la-Celle-sur-Seine (à une dizaine de kilomètres de Montereau).

La piste de trafic se confirme, le 20 juin il est décidé de procéder à une opération de chalutage. Dès 6 heures du matin, une trentaine de policiers étaient mobilisés, dont une équipe départementale de maintien de l’ordre équipée de tout le nécessaire pour forcer les portes, et bien sûr des chiens renifleurs de drogue.

Trois trafiquants présumés sont arrêtés dans trois endroits différents. Dans l’un d’eux, âgé de 29 ans, la police a trouvé une voiture de fonction avec 1,5 kilos de cannabis, 100 grammes de cocaïne, 41 grammes d’ecstasy, tous prêts à la vente, mais aussi des cigarettes, plus de 2000 munitions de divers calibres, deux armes de catégorie B et un de catégorie D.

Cet homme possède également un coffre dans la zone industrielle de Montereau. La police se précipite sur les lieux le matin même du 20 juin et là, ils découvrent 2 159 boîtes de cigarettes de contrebande† Le détenteur de la boîte devra payer aux Douanes une amende de… 228 000 euros.

Poursuivi pour trafic de stupéfiants, recel de cigarettes de contrebande et recel de vol, le principal suspect a été déféré et placé en détention provisoire.† Ses deux complices poursuivis pour trafic de stupéfiants ont été placés sous contrôle judiciaire. Tout sera jugé le 4 août.

Voir aussi notre article sur les tubes pour faire les cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com