Seine-Saint-Denis : trois maires réclament plus de moyens policiers contre la contrebande de cigarettes

Seine-Saint-Denis : trois maires réclament plus de moyens policiers contre la contrebande de cigarettes

Trois maires communistes de Seine-Saint-Denis ont publié un communiqué commun pour alerter sur l’augmentation du commerce de cigarettes dans leur ville : Bobigny (voir 18 mai 2022), La Courneuve (voir 23 février 2022) et Noisy-le- Sec (voir 25 déc. 2021).

Dans un rapport de CNews† Nous vous présentons l’essentiel.

C’est un trafic qui explose depuis deux ans

Ils attrapent les passants dans la rue, notamment à la sortie des transports. L’objectif est de vendre des cigarettes contrefaites en moyenne deux fois moins chères que les cigarettes achetées dans les buralistes. Pour la plupart étrangers en situation irrégulière, les marchands ambulants se recrutent souvent dans des foyers, se partageant ainsi plusieurs points de vente sur les communes de Seine-Saint-Denis.

Selon les commerçants de la zone, ce trafic est un véritable fléau pour leur commerce. † Ils volent des téléphones portables, des sacs à main pour femmes… Les clients n’osent plus sortir de chez eux ” raconte l’un d’eux. Alors que de nombreuses opérations policières aboutissent à des captures record, le prix attractif des cigarettes attire toujours plus de clients ; et le phénomène semble impossible à démonter.

Selon Olivier Sarrabeyrousse, maire communiste de Noisy-le-Secil y a trois facteurs en jeu : “la paupérisation de la population de Seine-Saint-Denis, le prix élevé du paquet de cigarettes en général, et ces vendeurs qui, lorsqu’ils sont détenus, sans sanction

Les maires de Bobigny, La Courneuve et Noisy-le-Sec appellent à la mobilisation de tous et à davantage de moyens policiers. (Voir aussi 4 juillet 2022).

Voir aussi notre article sur les tubes à cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com