Tabac à chauffer : Le ministre de la Santé ouvert à une évaluation

Tabac à chauffer : Le ministre de la Santé ouvert à une évaluation

Dans les discussions budgétaires du prochain projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2023 – avant que le gouvernement ne déclenche l’article 49.3 pour permettre au texte d’être accepté sans vote par l’Assemblée nationale avant son passage au Sénat – est apparu le projet d’augmenter la fiscalité des produits du tabac annoncée par la Première ministre Élisabeth Borne (voir le 26 septembre).

Rappelons qu’en plus des cigarettes et du tabac à rouler, le tabac chauffé est également concerné (voir 3 octobre).

•• Par conséquent, la question du tabac chauffé a été soulevée et le ministre de la Santé, François Braun, a été interrogé sur cette question. Sa réponse est certes prudente, mais elle témoigne d’une certaine volonté de comprendre, différente des a priori et des positions doctrinales qui ont trop longtemps empêché les nécessaires bilans que doivent faire les autorités à la moindre nocivité. C’est là que se pose le problème pour ceux qui continuent à fumer.

•• Cela s’est produit le 19 octobre au Comité sénatorial des services sociaux lors de l’audience du secrétaire à la Santé. Et c’est la sénatrice Catherine Procaccia (LR, Val-de-Marne) qui a soulevé une question sur la nécessité d’une évaluation plus poussée du tabac chauffé (notamment dans son rapport bénéfice-risque par rapport à la cigarette).

Non sans rappeler que la seule étude française indépendante existante sur le tabac chauffé en 2020 a été réalisée par jeInstitut des pasteurs avec le financement de l’INCA et fermé moins de nocivité du tabac chauffé par rapport à Cigarette (voir 22 avril 2021).

•• Dans sa réponse Ministre François Braun reconnu pour l’essentiel qu’il n’existait pas d’évaluation nationale des dangers du tabac chauffé (en France il n’y a que celle de l’Institut Pasteur). Extrait de son discours : Qu’en est-il d’une évaluation ? Je n’ai pas d’évaluation nationale aujourd’hui sur les dangers du tabac chauffé… mais je m’en tiens à cette idée de tout vérifier un peu. » (voir)

Source : www.lemondedutabac.com

  • Savio Chauffe-eau Savio Savino 11A à chambre ouverte GPL
    Chauffe-eau instantané Savio modèle Savino, avec les caractéristiques suivantes : Puissance utile nominale : 19,0 kWCapacité utile nominale : 21,8 kWPression d'alimentation en gaz : 20;28 ; - 30;37 mbarPression (min./max) : 0.2/10 barPlage de débit : 2,5/10,8 l/minAlimentation : batterie V-HZRaccordement au gaz : 1/2"Raccordements entrée/sortie ECS : 1/2" ;Chambre ouverte, courant d'air naturelCapacité de 11 litresAlimentation en gaz GPL (G30/31)Conçu pour la production d'eau chaude sanitaire (ECS)Dimensions : (HxLxP) : 592x314x227 mmPoids : 19.3 Kg