Toulouse : portraits des petites mains de la cigarette

Toulouse : portraits des petites mains de la cigarette

A Toulouse, le commerce de la cigarette est florissant grâce à des filières bien organisées. Mais des trafiquants d’êtres humains indépendants tentent également de se faire une place sur ce marché parallèle. à L’émission Midi.

Comme bien souvent, des trafiquants parviennent à inonder la ville de cigarettes grâce au jeûne (cf. 27 octobre) ou aux randonneurs qui traversent les Pyrénées emmitouflés sur le dos (cf. 1er, 28 juin). La majorité de ces cigarettes de contrebande revendues dans des points de vente (Arnaud-Bernard, Saint-Michel, Place des Pradettes, sur certains marchés, etc.) proviennent d’Espagne ou d’Andorre.

•• La présence de la police n’empêche pas les points de vente de fleurir. La hausse du prix des forfaits oblige les fumeurs à s’y rendre. Ils croisent des trafiquants qui ont souvent le même profil : jeunes, sans papiers et désabusés.

Cette entreprise parallèle est organisée par : Algériens, de Mostaganem confirme un policier municipal. Selon lui, ce réseau est bien établi. Les vendeurs ambulants de cigarettes sont mineurs ou ont récemment atteint la majorité. Ces immigrés qui espéraient trouver un Eldorado en France sont actifs dans le trafic d’êtres humains, leur rapportant plusieurs dizaines d’euros.

Les fréquentes arrestations de la police ne permettent pas d’arrêter la contrebande de cigarettes, les administrateurs des réseaux jouissent d’un nombre conséquent de petites mains. ” Il y a un roulement élevé « rallonge le policier municipal », Des citoyens algériens arrivent constamment. »

•• Pendant des années, ces points de vente se sont partagé le monopole de ce trafic. Mais Les Toulousains ont profité de la proximité d’Andorre pour créer une entreprise. Ces dernières années, certains ont revendu des cigarettes andorranes achetées en petite quantité par le bouche à oreille.

Comme cet étudiant qui se rend en Andorre deux fois par mois pour revendre les forfaits à des connaissances : « Je respecte toujours le quota. Grâce aux cartouches je gagne presque 200 euros il dit. D’autres, plus gourmands, proposent des cartouches en nombre à des prix plus ou moins comparables à ceux vendus dans les points de vente (entre 50 et 70 euros, ndlr), sur le réseau social de Snapchat. Livraisons incluses.

Pour contrer l’émergence de cet important marché parallèle, l’État va nouveau plan de lutte contre le commerce du tabac 2022-2025 qui prévoit de renforcer les moyens de la douane pour mieux suivre les ventes sur Internet (voir 22 octobre). Photo : Attachement douanier

Source : www.lemondedutabac.com

  • Wonderbox Séjour 4* à l'hôtel avec petit déjeuner, thé ou café à Toulouse
    Au cœur de la « Ville rose », posez vos valises au Best Western Hotel Innès. Retrouvez ici tout le confort moderne, un accueil chaleureux et une équipe à votre écoute. Cet hôtel, idéalement situé, vous permettra de mieux découvrir Toulouse et son patrimoine, ville fascinante, incomparable par son dynamisme et la douce couleur de ses briques.<br /><br />\n\nCette activité comprend :<br />\nUne nuit en chambre double "Standard"<br />\nUn petit déjeuner<br />\nUn thé ou un café offerts<br /><br />\n\nNotez bien :<br />\nDu fait du Covid-19, les petits déjeuners seront servis sous forme de box pour des mesures sanitaires<br />\n<br />\nRéservation selon disponibilité.