Val-d’Oise : deux grandes descentes de police contre des marchands ambulants

Val-d'Oise : deux grandes descentes de police contre des marchands ambulants

Excellent. La police du Val-d’Oise vient de mener deux opérations d’envergure contre les trafiquants de contrebande et leurs fournisseurs.

Sept suspects sont interpellés dans le quartier de la gare de Garges-Sarcelles (voir le 27 mars), cinq autres à Argenteuil (voir le 8 février). Tout sera jugé devant le tribunal correctionnel.

Pour freiner la vente illégale de cigarettes, la police a renforcé sa présence autour des gares. Ils ont également lancé une enquête approfondie sur les organisateurs de ce trafic. Pendant huit mois, des détectives de la sûreté départementale ont investi clandestinement le bâtiment pour surveiller les méthodes de travail des passeurs.

A travers les refuges et l’encadrement technique, avec l’aide de divers services et administrations, ils ont pu identifier les principaux acteurs de la vente ambulante, déterminer leur mode de fonctionnement, les zones d’approvisionnement.

C’est dans ce contexte que le 14 juin, une opération de police a été menée dans le secteur de la Gare de Garges-Sarcelles, en présence de représentants du parquet de Pontoise. 6 personnes ont ensuite été interpellées à Garges et Sarcelles.

Selon la police du Val-d’Oise, ils sont impliqués “avec un haut niveau de responsabilité” dans ce réseau qui exploite un grand nombre de vendeurs. Un 7ème suspect a été à son tour identifié et interpellé. Les recherches étaient liées au volume de trafic : les chercheurs ont trouvé 6 587 paquets de cigarettes et confisqué la somme de 42 000 euros.

A l’issue de la détention provisoire, sur ordonnance du parquet de Pontoise, les 7 prévenus ont été déférés devant le tribunal, dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate. Le procès a été reporté au 15 septembre. Entre-temps, 3 ont été placés en détention provisoire par le tribunal, les 4 autres sous contrôle judiciaire.

Jusqu’à Argenteuil, une opération identique a également été menée tôt mardi prochain, 21 juin, près de la gare centrale. L’enquête menée par les policiers du commissariat local, saisis par les enquêteurs de la PJ de Cergy, a conduit à l’interpellation de 5 personnes, également impliquées à un haut niveau de responsabilité, dans un trafic d’exploitation de ventes ambulantes en bande organisée .

Tous devaient être jugés le 23 juin, avec comparution immédiate. Début août, le dossier a été rendu et les 5 suspects sont désormais placés sous commandement. Parmi eux se trouve celui qui, selon les enquêteurs, a organisé le réseau autour du poste central, les 4 autres sont des vendeurs présumés.

Ces investigations n’empêchent pas les services de police d’être présents et visibles sur place. † Cette action quotidienne depuis mars a conduit à de nombreuses arrestations de vendeurs de cigarettes sur la voie publique. » précise la DDSP 95 (Direction Départementale de la Sécurité Publique) selon laquelle cela a conduit au renvoi de 54 personnes au tribunal

8 de ceux qui avaient récidivé ont été condamnés à des peines de prison.

Photo: Le Parisien

Voir aussi notre article sur les tubes pour faire les cigarettes

Source : www.lemondedutabac.com

  • Collectif Vivre en Val d'Oise n°44 : Deux abbayes royales en Val-d'Oise - Collectif - Livre
    Occasion - Bon Etat - Vivre en Val d'Oise - Revue - Structure Coopérative d\'insertion à but non lucratif.