Vaping : “Les bouffées, les cigarettes électroniques, qui cartonnent chez les jeunes et inquiètent” (AFP)

Vaping : "Les bouffées, les cigarettes électroniques, qui cartonnent chez les jeunes et inquiètent" (AFP)

Avec leur goût acidulé ou fruité, leur design coloré et leur prix abordable, les « bouffées », cigarettes électroniques jetables, font un tabac chez certains adolescents, mais inquiètent les médecins et les responsables de la santé publique.

C’est le début d’un câble en cours d’éditionAFPsigné Isabelle Tourné, et que nous reproduisons. Encore une fois, il y a un certain nombre de résultats plutôt inquiétants pour la crédibilité du secteur du vapotage. (voir 8, 10 et 17 mai).

•• Cette mode des petits tubes colorés qu’on inhale est arrivée en France fin 2021. Ils sont vendus entre 8 et 12 euros dans les buralistes, sur les sites internet ou en grande surface et se déclinent en plusieurs parfums – “glace à la fraise”, “cola pétillant” ou autre “chewing-gum” – et proposent un certain nombre de “bouffées” pour un Teneur en nicotine entre 0 et 20 mg/ml.

•• En direct des États-Unis, ils l’ont eu tout de suite “, il ditAFP Association des marchands de tabac. Aux consommateurs qui veulent arrêter de fumer et qui recherchent une alternative ludique et pratique aux cigarettes électroniques classiques, mais pas que.

Ce produit bénéficie d’un certain pouvoir marketing ‘, et des influenceurs en ont fait la promotion sur des réseaux comme TikTok, ce qui a contribué à leur popularité auprès des jeunes, expliquent les buralistes. Celles-ci assurent une “double vigilance” pour que les jeunes n’y aient pas accès, leur vente aux mineurs étant interdite par la loi. Mais ” Le message doit aussi venir des parents, du monde de l’éducation… »ils plaident.

•• Un message qui ne semble pas être entendu partout pour le moment. ” Tout le monde fume des bouffées, même au collège », témoigne Constance, en Terminale dans un lycée du 16e arrondissement à Paris. ” J’ai commencé à arrêter de fumer, mais de plus en plus de jeunes l’utilisent alors qu’ils n’ont jamais fumé auparavant. “.

En classe de CM2 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), Jules raconte : « plusieurs élèves de sa classe en ont fumé “en assurant qu’il y avait” pas de nicotine dedans “.

•• la ministère de la Santé a tiré la sonnette d’alarme sur un phénomène “inquiétant”. En mars, il avait mis en garde contre la consommation de ces cigarettes électroniques par un public mineur sous l’emprise de pratiques publicitaires et commerciales via les réseaux sociaux. Le ministère était également préoccupé par la présence de produits disponibles en ligne avec des niveaux de nicotine qui pourraient dépasser les limites autorisées.

•• Outre le fait que ces cigarettes électroniques ” une insulte à l’environnement », « Nous créons une génération de futurs fumeurs ‘ a protesté de son côté Loïc Josseran, professeur de santé publique et président de Alliance contre le tabac. ” Parce qu’un jeune cerveau exposé à la nicotine devient accro : c’est une porte d’entrée vers le tabagisme ‘ ce médecin a prévenu deux jours plus tôt Journée mondiale sans tabac (voir 10 mai et 14 mars).

Il est particulièrement soucieux d’une évolution de l’offre avec des produits à la vente proposant une gamme de bouffées et de taux de nicotine. de plus en plus haut “.

C’est un produit extrêmement attractif, facile d’accès, facile à dissimuler en classe ou à la maison… tout est fait pour captiver un jeune public. ‘ il a peur.

Un sondage à l’Observatoire français des drogues et des conduites addictives publiée en décembre 2021 et menée auprès d’élèves de troisième a montré un usage de plus en plus populaire de la cigarette électronique chez les adolescents (voir 26 mai).

•• Pour l’Association professionnelle du vapotage (fivape), le sujet est sensible : Nous craignons que la « Puff » ne soit assimilée à toutes les cigarettes électroniques, qui s’adressent à un large public et peuvent avoir un impact positif sur la santé publique. en permettant aux gens d’arrêter de fumer, dit-ilAFP son président, Jean Moiroud.

Rien à voir avec la “bouffée” disponible sans l’expertise d’un vendeur spécialisé. ” Profitons de cet engouement pour interroger la société sur l’initiation des jeunes au tabac ‘ a plaidé Jean Moiroud.

Source : www.lemondedutabac.com

  • E.tasty Concentré Coari 30ml - Amazone- Genre : 20 - 30 ml
    Les concentrés Amazone sont fabriqués en France ! E.Tasty est un célèbre fabricant de e-liquide pour cigarette électronique qui a attiré l'attention de nombreux vapoteurs grâce à ses gammes inspirées de jeux vidéo, de séries télé, voire de films de science-fiction. Cette fois-ci, le jeune prodige revient avec une gamme aussi fruitée que sauvage. Découvrez la gamme Amazone, mais cette fois-ci avec des arômes concentrés pour répondre aux attentes des amateurs de DIY. Alliant fraîcheur et saveurs fruitées, les e-liquides Amazone tels que le Japurà ou encore le Coari réservent à vos papilles une expérience des plus agréables. Comment fabriquer son e-liquide DIY ?J'ai besoin d'ingrédients : une base PG/VG neutreun ou des arômes/concentrésfacultatif : un ou plusieurs boosters de nicotinefacultatif : un ou des additifs (plus de sucre, plus de fraîcheur, une touche de vanille, un côté bonbon..)J'ai besoin de matériel :un flacon vide pour mon mélangeune seringue ou un flacon gradué pour doser la base et le(s) arôme(s)Je fais mon mélange :Dosez base PG/VG neutre et versez-là dans votre flacon vide.Ajoutez ensuite vos Boosters si vous souhaitez que votre liquide contienne de la nicotine.Dosez votre ou vos arômes et versez le(s) dans votre flacon contenant votre base neutre. Suivez les recommandations de dosage d'arôme présent sur la fiche produit. Pour la majorité des arômes ou concentrés, nous préconisons une dilution entre 10 et 20%.Exemple : Pour créer un e-liquide en 10ml avec un dosage à 10%, il faut mélanger 1ml d'arôme + 9 ml de base neutreFacultatif : ajoutez votre ou vos additifs si vous souhaitez un e-liquide plus frais, plus sucré, plus acidulé..Refermez votre flacon et agitez-le énergiquement pendant 30 à 60 secondes afin d'obtenir un mélange homogène.Laissez reposer votre e-liquide à l'abri de la lumière et à température ambiante pour la maturation des arômes.Utilisez notre calculateur DIY pour simplifier vos dosagesJe patiente le temps de la maturation (steep) :Si vous le souhaitez, vous pouvez vaper votre e-liquide juste après avoir fait votre mélange. Cependant, nous vous recommandons fortement de patienter le temps de la maturation afin que l'arôme se diffuse correctement dans la base et obtenir un e-liquide savoureux. Le temps de maturation varie en fonction des arômes utilisés :arômes fruités et mentholés : de 2 à 5 joursarômes gourmands (gateaux, muffin, crème..) : de 2 à 3 semainesarômes classics : de 2 à 3 semainesConseil : pendant la maturation, retirez le bouchon de votre fiole pour aérez votre e-liquide, refermez et agitez à nouveau.Prêt à vaper :Vous avez patienté suffisament pour que la maturation se fasse correctement ? Félicitations ! Vous vous êtes montré patient comme peu de vapoteurs. Vous pouvez maintenant savourer votre e-liquide. Néanmoins, si vous trouvez que les saveurs sont trop présentes ou inversement, rajoutez de la base ou des arômes : pas assez de saveurs : on ajoute quelques gouttes d'arômetrop de saveurs : on...