Vapotage : le Sénat adopte une taxe sur les bouffées contre l’avis du gouvernement

Vapotage : à propos des "puffs"... les Français attendent l'action des autorités (Baromètre France Vapotage)

Le Sénat a voté à une majorité de droite le 8 novembre dans le cadre de la première lecture du projet de budget 2023 de la Sécurité sociale pour instaurer une “taxe dissuasive” sur les “puff”, ces cigarettes électroniques jetables destinées aux plus jeunes.

Correspondant’AFP d’où nous reprendrons l’expédition.

Avec ses saveurs sucrées ou fruitées – “guimauve”, “bonbon glacé”, “chocolat noisette”… -, son packaging aux couleurs vives rappelant le bonbon et son petit prix de 8 à 12 euros les 500 choux, c’est le choux qu’il y a , parmi une vingtaine de marques, concernées car elles ciblent les adolescents, alors que les e-cigarettes sont interdites aux mineurs (voir les 26 et 19 octobre).

•• Pour l’auteur du changement, Catherine Procaccia (LR), la mise en place deune taxe” jusqu’à 6 euros par millilitre aurait un effetaugmenter drastiquement leur prix et aurait donc un effet dissuasif. Ce changement ne concerne pas la cigarette électronique classique.

“Il faut empêcher les jeunes de commencer à vapoter, à fumer”, a déclaré la sénatrice, louant “un article de prévention”.

•• La ministre Olivia Grégoire a dit qu’elle partageait « total “L’inquiétude des sénateurs est au point mort” produit d’appel incomparable pour que les jeunes commencent à fumer. Mais elle a décidé que le changement n’était “pas”. pas la bonne méthode » Inviter les parlementaires à « dialoguer ensemble Bercy”, pour ” proposer un cadre fiscal “.

L’arme de contrôle est maintenant l’arme par défaut ‘ Estimait Bernard Jomier, dont la faction PS a soutenu le changement. ” Mais « il faut aller vers l’interdiction », a-t-il dit. De son côté, Alain Milon (LR) a souhaité que la taxe » reste dans le texte final malgré 49.3 “.

•• Suite au débat, les sénateurs ont de nouveau adopté des amendements visant à introduire une taxe sur les bières aromatisées sucrées ou diluées, destiné aux jeunes adultes. Les bières produites par des brasseries artisanales aux saveurs « rappelant un produit local », comme les châtaignes, seraient exonérées.

Le vote de ces amendements par MM. Jomier et Véronique Guillotin (RDSE à la majorité radicale) a été remporté par 297 voix contre 42, malgré une déclaration gouvernementale “défavorable”.

Le Sénat avait précédemment approuvé le projet du gouvernement d’indexer le prix du tabac sur l’inflation, tout en augmentant la convergence de la fiscalité sur le tabac chauffé avec celle des cigarettes. (voir 6 novembre).

Source : www.lemondedutabac.com

  • Arkopharma Veinoflux®, 30 gélules
    Veinoflux® du laboratoire Arkopharma est indiqué pour soulager les troubles circulatoires. Il aide à lutter contre l’insuffisance veineuse aggravée par la chaleur ou la station debout prolongée. Les avis sur Veinoflux® montrent qu'il apaise la sensation de jambes lourdes et diminue le gonflement des tissus, notamment au niveau des chevilles et des pieds. Ce complément alimentaire offre une synergie d’extraits végétaux riches en polyphénols et flavonoïdes antioxydants. La vigne rouge favorise la contraction des vaisseaux sanguins et le retour veineux. Elle réduit la stase veineuse et contribue à retrouver une sensation de légèreté dans les jambes. Le fragon possède des propriétés vasoconstrictrices et anti-inflammatoires. Il améliore la circulation lymphatique et combat la rétention d’eau. La reine-des-prés stimule le drainage de l’organisme et réduit les œdèmes. Le zeste de citron exerce un effet protecteur sur les vaisseaux capillaires, caractérisés par leur fragilité. La vitamine B2 participe à la préservation du système circulatoire par son action contre le stress oxydatif.