Vapotage : un débat qui a le mérite d'exister et qui interpelle les autres

Belgique: monopole du tabac et de la vapeur?

Après un film intitulé "Nicotine : la drogue du futur", Jérôme Chapuis, présentateur de "Un Monde en docs" (Sénat public)Ce samedi 29 mai, il a donné le signal de départ d'un débat sur « Cigarettes électroniques : un usage plus sûr »…

Invités: Amin Benyamina (Toxicomane), Pascal Diethelm (Vice-président de la CNCT), Michèle Rivasi (MPE, Les Verts), Sébastien Béziau (Vice-président de Sovape). Chacun campait sur ses positions et même le journaliste réalisa vers la fin : on est un peu perdu ". Preuve que le sujet est loin d'être épuisé.

•• Sur la nicotine

" Le problème n'est pas la nicotine, c'est le reste "Dit le toxicomane tout de suite." La nicotine n'a rien de anodin… Dans les cigarettes classiques, elle a pour effet d'entretenir l'addiction. Mais il n'y a toujours aucune preuve qu'il cause le cancer Pascal Diethelm a ajouté. " La nicotine sera la nouvelle épidémie en raison des nouveaux produits. Il y a toute une stratégie pour le banaliser Michèle Rivasi a ajouté.

•• Sur la cigarette électronique

" Dans ce film il est dit que c'est l'industrie du tabac qui a inventé la vape et qu'elle est l'ultra-leader : ce n'est pas vrai. L'industrie du tabac n'a pas vu venir le vapotage, ni les autorités sanitaires ni les associations anti-tabac. Ce sont des fumeurs qui se sont organisés pour devenir revendeurs, distributeurs. En France, 80/85% du secteur est aux mains d'acteurs indépendants », a déclaré Sébastien Béziau.

" De nombreux experts sont d'abord passés du négatif au positif, puis de nouveau. Il est clair que les patients nous ont appris la réalité et qu'il y a eu une révolution. Les industriels ont tapé dans le mille et vendent des appareils "plus vertueux". Nous savons qu'ils en font l'objet de profit et de transformation dans leur industrie « A défendu Amin Benyamina.

" La e-cigarette n'est pas sûre, mais des études disent qu'elle est moins nocive qu'une cigarette consommée… La vapeur française est servie par les fabricants, mais elle ne dure pas longtemps. L'industrie du tabac va s'en emparer et utiliser son pouvoir de commercialisation. Il veut plaire à tout le monde et pas seulement aux fumeurs qui ont des difficultés à arrêter de fumer : aussi aux non-fumeurs, y compris les jeunes. ajoute Pascal Diethelm.

" L'industrie va croître si nous continuons à lui donner un tapis rouge et c'est ce qui se passe avec tous les projets de règlement. Le produit sera si complexe à fabriquer que seule l'industrie pourra supporter le fardeau », a déclaré Sébastien Béziau.

•• Règlements

" Il y a une forte augmentation de la consommation chez les adolescents puis le danger des podiums "Michèle Rivasi a expliqué. « En ce qui concerne les substituts, ils devraient être soumis à l'ordonnance sur les médicaments. En outre, des efforts pour clarifier les ingrédients et une étude plus approfondie sont nécessaires. Donc réglementation plus stricte. L'objectif est une génération sans tabac et sans cigarettes électroniques d'ici 2040 ".

" Dans les pays où l'industrie a plus de latitude en matière de publicité, des produits comme Juul se sont rapidement répandus parmi les jeunes et il existe désormais une cohorte de jeunes qui souhaitent arrêter les cigarettes électroniques. "Pascal Diethelm ajouté", mais pour le fumeur c'est une bonne alternative ".

Pour Amin Benyamina" Vous devez garder un œil sur le rapport risque-bénéfice. C'est pareil avec un médicament. Il ne faut pas oublier que l'introduction de l'e-cigarette a révolutionné le comportement des consommateurs. Une grande partie n'était pas sensible au remplacement de la nicotine ou à quelque chose comme ça. Vous devez également penser au niveau de dépendance. Réglementer dès le départ et ne laisser aucune place aux techniciens est un problème. Pour moi ce n'est pas une drogue, mais ça peut l'être ".

•• À propos de la fiscalité

Sans surprise, Michèle Rivasi, au grand dam de Sébastien Béziau, l'a défendue. Cela a joué le jeu de nous rappeler malicieusement que nous faisions le jeu de l'industrie du tabac avec la punition de la cigarette électronique.

Bref, un débat dans lequel l'un ne s'ennuie pas et interpelle l'autre.

Source : www.lemondedutabac.com

  • MONCANAPE.COM Hugo Canapés convertibles Tissu chiné ou Velours "easy clean" qui se nettoie à l'eau, 100% polyester (Ce velours dit : "hôtelier" est utilisé en hôtellerie et dans les palaces, gage de très grande qualité et simplicité d'entretien)